Passer au contenu principal

Bienvenue à la Trousse d’information sur le logement de SOPDI

Cette trousse d’information est une bibliothèque de ressources sur le logement constituée par le personnel de SOPDI, avec l'aide de personnes se trouvant dans des situations similaires, pour vous aider à créer un plan de logement. Si vous choisissez d'utiliser le formulaire Mon plan de logement, l'étape 1 vous fournira des outils pour le remplir. D'autres étapes de la trousse d'information vous aideront à combler les lacunes de votre plan de logement. Par exemple, l'étape 2 "Examiner les options et les emplacements en matière de logement" vous aidera si vous n'êtes pas certain de l'endroit où vous voulez vivre, et l'étape 3 "Financement du plan" vous aidera à explorer les possibilités de financement.

La trousse d’information a été organisée en 6 étapes pour vous faciliter le travail avec l'information. Cliquez sur chaque étape ci-dessous pour accéder à l'information, aux ressources, aux outils et aux conseils d'experts de notre personnel, de nos familles, des organismes partenaires et des organisations.

Si vous avez besoin d'aide pour parcourir la trousse d'information, ou vous aimeriez trouver d'autres ressources ou des ressources supplémentaires, appelez le SOPDI de votre région pour joindre le service de navigation en matière de logement ou communiquez avec nous en ligne. Si vous n'êtes pas sûr de l'agence SOPDI à contacter, allez sur notre page Trouver votre SOPDI pour localiser celui qui est près de chez vous.


Étape 1 :
Explorer et comprendre les besoins et les désirs en matière de logement, et créer votre plan de logement

Pour créer votre plan de logement, la première étape à franchir est d'explorer et de découvrir vos points forts, vos besoins et vos désirs. Cette section vous aidera à apprendre à :

  1. créer votre vision,
  2. comprendre vos points forts et vos besoins,
  3. utiliser la technologie pour accroître l'autonomie, et
  4. mettre sur pied une équipe de soutien.

Vous pouvez également écouter notre podcast SOPDI: Explorer le logement individualisé, qui vous aidera à explorer et à comprendre les besoins et les désirs en matière de logement afin que vous puissiez commencer votre voyage de planification de la maison. Veuillez prendre note que le podcast n'est disponible qu'en anglais. Vous pouvez accéder à la transcription en français ici.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

A. Créer votre vision

Votre vision est le fondement de votre plan de logement. C'est une description de vos espoirs et de vos rêves et elle répond aux questions suivantes : qui, quoi, quand, où et comment. Par exemple, où aimeriez-vous vivre ? Avec qui aimeriez-vous vivre ?

Pourquoi ai-je besoin d'avoir une vision ?

Il est difficile d'élaborer un plan sans comprendre ce que vous espérez réaliser ou comment vous espérez passer votre temps sur une base quotidienne. Votre vision identifiera ce qui est important pour vous et ce qui vous apportera le bonheur.

Ma vision doit-elle être réaliste ?

Non. Votre vision a juste besoin de décrire où vous vous voyez dans un monde parfait. En fait, commencer avec une toile vierge est très important. Votre vision du logement devrait vous concerner, et non les services ou les soutiens auxquels vous pensez avoir accès ou que vous pouvez obtenir. L'objectif du plan de logement est de vous rapprocher le plus possible de votre vision globale.

Qu'est-ce que ma vision du logement apportera à mon équipe de soutien ?

Votre vision du logement fournira à votre équipe de soutien un énoncé clair et un objectif global. Il fournira à l'équipe l'inspiration et l'aide nécessaire pour les motiver. La vision permettra à votre équipe de "s'enregistrer" pour s'assurer que tout va dans la bonne direction. Lisez la section mettre sur pied une équipe de soutien de cette boîte d’information pour comprendre comment mettre sur pied votre équipe de soutien.

Devrais-je mettre à jour ma vision du logement ?

Oui, votre vision du logement doit être mise à jour (ou au moins révisée) chaque année parce que votre vision changera en fonction de vos expériences de vie. Au fur et à mesure que vous en apprendrez davantage sur d'autres plans de logement, votre vision pourrait également changer.

Déterminer où vous voulez vivre

Pour déterminer où vous voulez vivre, il y a beaucoup d'autres choses à considérer en plus de l'emplacement géographique. Il est important de considérer toutes vos options et possibilités. En remplissant les documents Ma vision du logement et Mon évaluation de la maison dans la section Ressources ci-dessous, vous pourrez explorer et énumérer ce qui est important pour vous et qui répond à vos besoins et à vos désirs.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

B. Comprendre vos points forts et vos besoins

Une fois que vous avez créé votre vision pour votre plan de logement, vous êtes prêt à travailler à identifier ce que vous avez (points forts) et ce dont vous avez besoin pour donner vie à votre plan afin que vous puissiez vivre aussi indépendamment que possible. Remplissez la liste de contrôle de l'inventaire ci-dessous pour vous aider à examiner votre situation actuelle.

Liste de contrôle de l'inventaire

Imprimer le tableau

1. Avez-vous l'un ou l'autre des documents suivants à l'appui de votre déficience intellectuelle ?
  • un rapport d’évaluation psychologique
  • un plan d'enseignement individualisé (PEI)
2. Avez-vous fait une demande de services aux adultes ayant une déficience intellectuelle financés par le ministère par l'entremise de votre SOPDI régional ?
3. Avez-vous rempli la trousse de demande par l'entremise de votre SOPDI régional (si admissible) ?
4. Bénéficiez-vous du soutien du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) ?
5. Avez-vous des fonds de Passeport (pour le soutien communautaire, le répit, le PDP, le soutien à la facilitation, etc.) ?
6. Recevez-vous un crédit d'impôt pour personnes handicapées ?
7. Avez-vous un régime enregistré d'épargne-invalidité (p. ex. REEI) ?
8. Avez-vous une fiducie Henson pour protéger les biens et le financement gouvernemental comme le POSPH ?
9. Connaissez-vous d'autres remises, programmes, subventions et crédits gouvernementaux pour appuyer votre planification ?
10. Connaissez-vous d'autres ressources et actifs financiers que vous possédez peut-être déjà ou dont vous pourriez disposer (p. ex. la possibilité de construire un logement accessoire dans la maison familiale comme espace de transition) ?

Passez en revue vos réponses à la liste de vérification et comprenez comment elles vous aideront à élaborer votre plan de logement.

Passons en revue les 10 questions pour que vous puissiez comprendre pourquoi elles sont importantes pour l'établissement de votre plan de logement.

  1. Documents à l'appui du fait que vous avez une déficience intellectuelle
    Afin que vous puissiez présenter une demande pour différents programmes, remises, subventions et crédits financés par le gouvernement, il est important que vous fournissiez des renseignements et des documents à l'appui de votre déficience intellectuelle. Ces documents peuvent comprendre :
    • un rapport d’évaluation psychologique
    • un plan d’enseignement individualisé (PEI)

    La documentation est requise pour présenter une demande de services par l'entremise de SOPDI. Vous pouvez être confirmé admissible aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle à l'âge de 16 ans, mais les services ne commenceront pas avant l'âge de 18 ans. Dans certains cas, vous pouvez utiliser votre admissibilité à un programme pour présenter une demande à d'autres programmes. Par exemple, si vous êtes admissible aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle par l'entremise de SOPDI, vous pouvez utiliser votre lettre d'admissibilité pour simplifier le processus de demande du POSPH.

  2. Demander des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle par l'entremise de votre SOPDI régional

    Lorsque vous atteignez l'âge de 18 ans, vous êtes un adulte. Les services à l'enfance comme les services spéciaux à domicile, l'aide aux enfants gravement handicapés ou les services offerts par l'entremise du Programme ontarien de traitement de l'autisme. Vous devez présenter une demande à Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) pour savoir si vous êtes admissible aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle.

  3. Remplir une trousse de demande par l'entremise de SOPDI

    Si vous êtes admissible aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle financés par le ministère, on vous demandera d'assister à deux réunions pour remplir une trousse de demande. Une fois la trousse de demande remplie, un membre du personnel de SOPDI rédigera un rapport qui résumera vos besoins en matière de soutien. Vous recevrez une copie de ces documents pour vous aider à construire votre plan de logement. Si vous n'avez pas de copie de ce rapport, vous pouvez communiquer avec un agent de SOPDI de votre région et lui demander. Ces documents vous aideront à ajouter plus d'information aux documents À propos de moi et Ma vision du logement que vous avez remplis lorsque vous avez créé votre vision à l'étape 1a.

  4. Soutien du POSPH

    Si vous avez une incapacité et avez besoin d'aide pour vos frais de subsistance, vous pourriez être admissible au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH). Le POSPH offre une aide financière pour vous aider, vous et votre famille, à assumer les frais de subsistance essentiels ; des avantages sociaux, pour vous et votre famille, y compris des médicaments sur ordonnance et des soins de la vue ; Le POSPH peut aussi vous aider à trouver ou à conserver un emploi ou à faire progresser votre carrière.

  5. Financement du programme Passeport

    Le programme Passeport aide les adultes de 18 ans et plus ayant une déficience intellectuelle à participer à la vie de leur collectivité. Il finance des services et des mesures de soutien pour que les adultes admissibles ayant une déficience intellectuelle puissent :

    • participer à des cours communautaires ou à des programmes récréatifs,
    • trouver du travail, faire du bénévolat ou acquérir des aptitudes à la vie quotidienne,
    • embaucher un travailleur de soutien,
    • embaucher un animateur indépendant pour créer leur propre plan de vie (aussi appelé planification dirigée par la personne) afin d'atteindre leurs objectifs (y compris l'élaboration d'un plan de logement),
    • obtenir un répit temporaire pour leurs soignants.

    Le programme Passeport est financé par le gouvernement de l'Ontario et est administré par les agences de passeport locales.

  6. Crédit d'impôt pour personnes handicapées (CIPH)

    Pour être admissible au crédit d'impôt de l'Ontario pour personnes handicapées, vous devez avoir une déficience mentale ou physique qui limite considérablement vos activités quotidiennes. Une fois que vous êtes admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées en Ontario, vous avez droit à des économies annuelles. Bien que les circonstances varient, vous pourriez être admissible à des économies de 1 600 $CAN par année.

  7. Régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI)

    Le REEI est un régime d'épargne qui peut être établi pour une personne admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées (CIPH) afin de l'aider à épargner pour son avenir et sa sécurité financière. Vous ou votre aidant naturel pouvez verser des cotisations personnelles à un REEI. Le gouvernement fédéral offre également des subventions et des bons pour aider votre régime à croître. Partenariat Planification a préparé des renseignements utiles pour expliquer les avantages d'un REEI.

  8. Fiducie Henson

    Cet outil de planification peut être très utile pour planifier votre avenir financier. Il s'agit également d'une fiducie discrétionnaire, ce qui signifie qu'elle peut être mise en place pour protéger les biens de la personne ayant une déficience intellectuelle tout en préservant sa capacité d'accéder aux prestations gouvernementales, comme le POSPH. Partenariat Planification a préparé des renseignements utiles sur la fiducie Henson.

  9. Autres programmes gouvernementaux

    Il existe parfois des programmes municipaux, provinciaux ou locaux qui peuvent vous aider à élaborer votre plan de logement. Par exemple, si vous devez rénover votre maison, certaines municipalités peuvent offrir des subventions dans le cadre du Programme ontarien de rénovation. Votre navigateur en matière de logement peut vous aider dans la recherche de ce qui peut être disponible pour votre situation unique.

  10. Comprendre les ressources et les actifs financiers

    Avez-vous identifié les ressources auxquelles vous et votre famille pouvez contribuer ? Connaissez-vous clairement les ressources dont vous ou votre famille disposez et qui pourraient contribuer à votre plan de logement ? Par exemple, de l'espace dans la maison familiale pour créer une deuxième unité ou des ressources financières familiales qui pourraient servir à financer le loyer ou le soutien ? Votre navigateur en matière de logement peut vous aider dans la recherche de ce qui peut être disponible pour votre situation unique.

Renforcez vos aptitudes à la vie quotidienne

Pendant que vous travaillez sur votre plan de logement, il est important que vous travailliez aussi à développer vos aptitudes à la vie quotidienne afin de devenir plus autonome à la maison et dans la communauté. Le renforcement de ces compétences peut vous aider à réduire votre besoin de soutien rémunéré.

Voici quelques exemples de choses que vous pouvez faire pour vous aider à devenir plus autonome selon votre vision:

  1. Si votre vision est de vivre sans la présence d'une personne de soutien

    Avec une bonne préparation et un bon encadrement, vous pouvez apprendre à être en sécurité par vous-même. Voici quelques programmes qui pourraient vous être offerts dans votre collectivité ; communiquez avec votre intervenant-pivot local du logement pour vous renseigner sur les options locales :

    • Safety for Independent Living est un cours qui a été créé pour aider les jeunes et les adultes ayant une déficience intellectuelle à se sentir en sécurité dans tous leurs endroits habituels : à la maison, au travail, à l'école, en ligne et dans la communauté. Grâce à des jeux, des médias numériques, des vidéos et des graphiques colorés, ce programme de sécurité complet d'une durée de 8 à 10 heures donne aux gens les outils nécessaires pour faire des choix en toute confiance et vivre une vie sécuritaire.
    • La formation en secourisme vous apprend à sauver des vies. Vous pouvez vous inscrire à un cours par l'entremise de votre municipalité locale, de la Croix-Rouge canadienne, de l'Ambulance Saint-Jean ou d'un organisme local d'intégration communautaire.
    • Trying it on for Size est un programme qui aidera quelqu'un à vivre dans un environnement surveillé afin d'évaluer ses forces et d'acquérir les compétences nécessaires pour vivre de façon aussi autonome que possible.

    Une fois que vous avez terminé une formation de base en sécurité, vous devriez commencer à vous entraîner à être seul dans un environnement familier. Il est préférable de commencer par de courtes périodes de temps et d'augmenter graduellement la durée. Vous pouvez utiliser la technologie pour assurer votre sécurité. Passez en revue la section sur la technologie de cette trousse d’information pour savoir comment l'utiliser afin de répondre à vos besoins.

  2. Si votre vision est de vivre avec un travailleur de soutien/personne présente

    Il est important d'accroître votre niveau d'aisance avec les autres personnes, tant à la maison qu'à l'extérieur de la communauté. Vous pouvez demander à des membres de votre équipe de soutien, ou embaucher un petit groupe d'employés, de venir passer du temps avec vous à la maison pour vous aider à développer vos compétences et votre autonomie dans les domaines où vous en avez besoin. Augmentez lentement le temps passé à la maison avec les personnes ou le personnel de soutien jusqu'à ce que vous passiez la nuit chez eux. Commencez graduellement à quitter votre domicile et à vous installer dans la communauté afin de pouvoir mettre en pratique les compétences que vous avez acquises à l'extérieur de votre milieu familial.

  3. Étapes importantes à franchir, peu importe votre vision

    Même si vous n'êtes pas prêt à être seul à la maison, voici quelques étapes importantes sur lesquelles vous pouvez commencer à travailler pour vous aider à devenir plus autonome :

    • documenter les routines et les attentes de la personne ou du personnel de soutien qui seront nécessaires lorsque vous passerez à votre modèle résidentiel individualisé
    • augmenter les responsabilités à la maison, comme la préparation de vos propres repas et collations ou le choix de ce que vous aimeriez acheter (épicerie et planification des repas)
    • saisir les occasions de faire des choix et d'apprendre à résoudre les problèmes
    • d'accroître votre autonomie, par exemple en complétant votre routine matinale
    • intégrer la technologie intelligente à votre plan, au besoin et au moment opportun, afin d'offrir des mesures de protection et d'établir des liens avec d'autres personnes

Utiliser les services de répit pour mettre à l'essai les options en matière de logement

Lors de l'élaboration de votre plan de logement, il peut être difficile de déterminer les options de logement qui fonctionneront ou non pour vous. Une excellente façon de déterminer ce qui pourrait le mieux fonctionner est d'utiliser les services de relève pour mettre à l'essai différents milieux résidentiels et types de soutien et de dotation en personnel.

Le répit à l'extérieur du domicile est une occasion d'essayer différentes options et d'obtenir une rétroaction ou un aperçu précieux sur ce qui pourrait fonctionner. Jetez un coup d'œil aux options disponibles sur respiteservices.com. Vous voudrez peut-être aussi considérer un camp de nuit comme une première expérience.

Le répit à l'extérieur du domicile est précieux parce qu'il vous permet de :

  • explorer le cadre qui vous plaît le plus.
  • essayer différents types de personnel de soutien et types de soutien.
  • vivre avec d'autres colocataires potentiels, avant un engagement.
  • se faire de nouveaux amis.
  • mettre en pratique de nouvelles compétences et acquérir de la confiance en soi.
  • comprendre les besoins potentiels en personnel, les besoins de soutien et les coûts connexes lors de l'élaboration du plan.

S'il n'y a pas d'options de répit à l'extérieur de la maison disponibles dans votre communauté, songez à créer votre propre répit en :

  • louant une suite dans un hôtel, motel, Airbnb ou similaire et embauchant du personnel de soutien
  • communiquant avec un organisme local d'intégration communautaire et en lui demandant s'il a un programme approprié ou s'il pourrait élaborer un programme de rémunération à l'acte
  • demandant à un parent ou à un ami de vous permettre de rester avec eux
  • restant seul dans votre maison pendant un certain temps sans aucune famille

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

C. Utiliser la technologie pour accroître l'autonomie

L'utilisation de la technologie dans votre plan de logement peut vous aider à acquérir l’indépendance, l’autonomie et la confiance en vous. Elle peut également réduire le montant des mesures de soutien rémunérées nécessaires, ce qui pourrait rendre votre régime plus abordable. Il peut également vous aider à faire face à des défis physiques et cognitifs.

Qu'est-ce qu'un produit intelligent ?

Les produits intelligents sont dotés d'une technologie de l'information (TI) qui vous permet de contrôler ou de faire fonctionner les appareils en utilisant votre voix, un téléphone intelligent, une tablette ou un ordinateur. C'est ce qui les rend "intelligents".

Qu'est-ce qu'une maison intelligente ?

Une maison intelligente est une maison équipée d'éclairage, de chauffage et d'appareils électroniques que vous pouvez contrôler à distance au moyen d'un téléphone intelligent, d'une tablette ou d'un ordinateur. Par exemple, vous pouvez vérifier votre maison par Internet et contrôler divers appareils électroménagers pour vous assurer que le dîner est en train de cuire, que le chauffage central est en marche, que les rideaux sont fermés, que la maison est aspirée et qu'un feu de gaz gronde dans la grille lorsque vous rentrez chez vous.

Qu'est-ce qu'une application ?

Une application est un logiciel qui peut fonctionner sur votre téléphone intelligent, votre tablette, votre ordinateur ou d'autres appareils électroniques. Les applications peuvent nécessiter ou non une connexion à Internet pour fonctionner. Les applications mobiles sont des applications logicielles qui s'exécutent sur un téléphone intelligent. Il y en a qui sont faits juste pour les produits Apple (iOS) et d'autres qui fonctionnent sur la plupart des autres téléphones intelligents/tablettes comme Samsung, Lenovo, Google, etc. (Android).

Intégrer la technologie dans votre plan de logement

L'utilisation de la technologie peut accroître votre indépendance et vous aider à réduire vos coûts de support. Il existe de nombreuses façons d'intégrer l'utilisation de la technologie dans votre plan de logement. Voici quelques exemples de réussites qui vous aideront à inspirer votre plan:

Histoires de réussite :



Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

D. Mettre sur pied une équipe de soutien

Cette section de la trousse d’information vous aidera à déterminer quels soutiens naturels ou non rémunérés sont disponibles dans votre vie et comment ils peuvent vous aider à vivre de façon aussi autonome que possible. Les soutiens naturels sont une autre ressource qui peut réduire les coûts associés à votre plan de logement. Vous pouvez utiliser Mon cercle de relations pour enregistrer vos relations. Le document Mon cercle de relations constituera une autre composante de votre plan de logement. Une fois rempli, vous pouvez l'utiliser pour vous guider dans l'exploration des personnes que vous souhaitez inviter à faire partie de l'équipe qui vous aidera à appuyer votre plan de logement.

Supports naturels et formels

Il est très important de constituer une équipe de soutien lors de l'élaboration d'un plan de logement. La première étape consiste à déterminer qui vous pourriez avoir et dont vous pourriez avoir besoin dans votre vie. L'objectif d'une équipe de planification dirigée par une personne est de vous aider à réaliser vos espoirs, vos plans et vos rêves. Les équipes sont fondées sur les relations, la confiance et un but commun. Il y a 2 types de membres de l'équipe à considérer.

  1. Supports naturels : Ce sont des gens non rémunérés dans votre vie. Il peut s'agir de membres de la famille ou d'amis. Il s'agit parfois de personnes qui étaient auparavant des soutiens formels (p. ex. un ancien enseignant) et qui sont devenues amis au fil du temps.

    Certains soutiens naturels que vous voudrez peut-être inviter à vous joindre à votre équipe de soutien peuvent inclure :

    • les parents, les frères et les sœurs,
    • les cousins et les cousines,
    • les amis, les conjoints ou les enfants de frères et sœurs,
    • les voisins,
    • les anciens enseignants,
    • les anciennes aides-enseignantes et les aides-enseignants,
    • les anciens instructeurs ou entraîneurs,
    • les amis de la famille,
    • le soutien spirituel/les amis religieux,
    • les pairs ou les camarades de classe et leur famille,
    • les amis bénévoles ou les amis de l'emploi,
    • les membres de la communauté (c.-à-d. les propriétaires d'entreprises locales, les groupes, etc.),
    • les étudiants de niveau collégial/universitaire inscrits au programme de SD (vie en communauté) et
    • les aînés de la région qui ont besoin d'aide ou de soutien (vie en communauté).

    Pour vous aider à identifier votre équipe de soutien, commencez par votre propre famille et faites un brainstorming. Dressez la liste de toutes les personnes qui ont fait partie de votre vie et qui se sont montrées intéressées à maintenir une relation. Si vous créez une équipe officielle, vous voudrez inviter les personnes intéressées à participer à la planification des réunions et des activités. Cette équipe peut être aussi petite que 3 ou aussi grande que 10 à 12 personnes. Les équipes sont dynamiques et évoluent avec le temps ; les relations se développent, changent et s'adaptent en fonction de nos activités et de nos intérêts. Lorsque nous commençons à explorer de nouvelles activités, nous commençons souvent à établir des relations.

    Un exemple d'utilisation de supports naturels serait de transformer un sous-sol fini en une suite secondaire légale pour un étudiant qui étudie pour un programme de services de développement dans un collège local. Vous connaissez peut-être déjà un étudiant de votre quartier ou de votre communauté à qui vous pourriez fournir un logement abordable et, à son tour, il acquiert une expérience inestimable en offrant des soutiens souples, de l'amitié et du mentorat à une personne ayant une déficience intellectuelle et en offrant un répit potentiel aux aidants naturels.

    Un autre exemple pourrait être pour les aînés retraités de votre communauté (encore une fois, il pourrait s'agir d'une personne que vous connaissez déjà) qui cherchent à partager leur maison avec une personne (ou 2) en échange d'un soutien mutuel et de camaraderie. Il y a beaucoup à gagner des relations intergénérationnelles et intergénérationnelles, des connaissances, de l'expérience et de nouvelles perspectives.


  2. Les soutiens formels: Il s'agit de personnes qui ont une relation rémunérée avec vous, que ce soit grâce à des ressources financées par le gouvernement ou à des fonds privés. Il peut s'agir du personnel de soutien d'une agence locale, de votre moniteur de natation, d'un enseignant, etc.

    Certains soutiens formels que vous voudrez peut-être inviter à vous joindre à votre équipe de soutien peuvent inclure :

    • les agences et les associations locales,
    • les enseignants,
    • les aides-enseignantes et les aides-enseignants,
    • les travailleurs de soutien direct (personnel de répit),
    • les gestionnaires de cas/ les coordonnateurs de cas,
    • le personnel et les soutiens du réseau local d'intégration des services de santé,
    • les médecins ou autres professionnels de la santé et
    • le personnel du camp ou de l'agence de répit privée.

Identifier les membres de l'équipe

Une fois que Mon cercle de relations est terminé, vous pouvez commencer à identifier ceux qui pourraient être des membres potentiels de l'équipe pour fournir un certain soutien dans votre plan de logement. Ayez des conversations avec ceux qui font partie de votre cercle de relations. Vous devriez :

  • partager votre objectif de trouver et de vivre à votre propre place, avec des soutiens appropriés
  • partager votre espoir d'avoir des amis pour échanger des idées et résoudre des problèmes qui surgissent
  • leur faire savoir que vous appréciez leur contribution et leur expérience.
  • expliquer que vous formez une équipe de soutien pour vous aider à réaliser votre vision et vos objectifs

Les personnes qui sont prêtes à vous aider dans votre parcours de logement peuvent être ajoutées à votre document Mes besoins de soutien. Essayez autant que possible d'obtenir de l'aide de vos amis et de votre famille pour rendre votre plan de logement plus abordable.

Élargir votre équipe/communauté de soutien

Les membres de l'équipe peuvent changer en fonction de votre engagement dans la communauté. Par exemple, plus vous participez à des activités communautaires, plus vous aurez d’occasions de rencontrer de nouvelles personnes et d’établir des relations. Au fil du temps, les personnes avec qui vous communiquez pourraient être intéressées à fournir des soutiens naturels ou informels.

Une équipe solide peut vous fournir le soutien continu dont vous aurez besoin. Les relations peuvent être difficiles à développer et à entretenir pour de nombreuses personnes. Il peut être utile de retenir les services d'un animateur ou de désigner un membre de votre équipe qui concentrera son énergie sur le maintien ou l'accroissement de vos soutiens. Les membres de l'équipe peuvent quitter l'équipe pour des raisons personnelles (déménagement, les enfants, etc.). Pour cette raison, vous devriez toujours envisager d'inviter de nouvelles personnes à se joindre à votre équipe.

L'expansion de votre équipe doit être intentionnelle. Il peut être avantageux d'effectuer un examen annuel et de fixer des objectifs liés au maintien et à la croissance de votre équipe. Une équipe équilibrée peut comprendre :

  • des personnes de votre âge (similaire), car elles ont des expériences similaires et peuvent être dans les environs plus longtemps.
  • autant de soutiens naturels et non rémunérés que possible.
  • des gens qui vous connaissent bien et qui choisissent de passer du temps avec vous.
  • des soutiens formels, ou des mesures de soutien rémunérées, embauchées à titre privé ou obtenues grâce aux options financées par le gouvernement (travailleurs de Passeport, organismes financés, programmes municipaux locaux, travailleurs de soutien personnel de votre Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS), etc.).

Connexion avec des supports à domicile

Communiquez avec les services de santé financés par votre gouvernement local par l'entremise du Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) pour avoir accès à du soutien à domicile financé. Ces services sont offerts aux résidents admissibles de l'Ontario de tout âge et sont entièrement financés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Certains de ces services peuvent :

  • évaluer et organiser les visites à domicile d'un professionnel de la santé.
  • évaluer et gérer les admissions dans les établissements de soins de longue durée.
  • évaluer et gérer les admissions à certains programmes de jour pour adultes, aux programmes de logement avec services de soutien et d'aide à la vie autonome, ainsi qu'aux établissements de soins chroniques et de réadaptation.
  • fournir de l'information et des références au sujet d'autres organismes et services communautaires.
  • coordonner les soins infirmiers, la physiothérapie, l'ergothérapie, l'orthophonie, les services de diététique, les services de pharmacie, les services de diagnostic et de laboratoire, la thérapie respiratoire, le travail social, les services sociaux, le soutien personnel et l'aide familiale.

Ajouter la durabilité à votre plan

Pour ajouter la durabilité à votre plan, vous devriez bâtir une structure plus formelle d'amis et de famille pour vous aider à vous soutenir.

  • Cercles communautaires : Un cercle communautaire rassemble deux personnes ou plus autour d'une personne qui a besoin d'un peu d'aide pour faire un changement dans sa vie. Ce changement peut être n'importe quoi, qu'il s'agisse de sortir et de se déplacer davantage, d'élargir la vie sociale ou de vivre de façon plus autonome au sein de la communauté.
  • Micro-comités : Un micro-comité est un groupe autonome d'au moins 5 membres de la famille et amis engagés qui se joignent à vous pour créer une société sans but lucratif de soutien. C'est utile pour le flux de financement, la collecte d'aide dans les domaines des finances, de la santé, de la communauté.

Besoin de plus de ressources ?

Voici une liste d'organismes provinciaux qui pourraient vous aider à communiquer avec d'autres ressources locales.

211 Ontario
211 Ontario vous aide à trouver de l'information sur les programmes et les services offerts dans votre communauté.

Arch Disability Law Centre
Arch Disability Law Centre est une clinique d'aide juridique communautaire spécialisée qui se consacre à la défense et à l'avancement des droits à l'égalité des personnes handicapées en Ontario. ARCH offre des services juridiques pour aider les Ontariennes et Ontariens handicapés à vivre dans la dignité et à participer pleinement à nos collectivités.

Centre for Equality Rights in Accommodations (CERA)
Le CERA est un organisme de bienfaisance sans but lucratif qui défend les droits au logement et les droits de la personne en éduquant les personnes et les communautés, en faisant progresser les lois et les politiques progressistes et inclusives en matière de logement et en fournissant des renseignements et des services juridiques aux Ontariens marginalisés.

Croix-Rouge canadienne
La Croix-Rouge canadienne offre un vaste réseau de programmes et de services qui s'adressent activement aux communautés locales partout dans la province.

Gouvernement de l’Ontario
Le site Web du gouvernement de l'Ontario fournit des renseignements et un portail de recherche sur les options en matière de soins de santé. Les services de soins à domicile et en milieu communautaire constituent l'une des options énumérées.

Infirmières de l'Ordre de Victoria du Canada (VON)
VON offre une variété de services. Leurs infirmières, leurs préposés aux services de soutien à la personne, leurs thérapeutes et leurs autres fournisseurs de soins de santé soignent les Canadiens à domicile, dans leur collectivité et au travail.

Intentional Community Consortium
Intentional Community Consortium résout la crise du logement abordable à l'échelle nationale pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Ils fournissent de l'information fondée sur leur expérience et leur expertise en matière de planification d'options de logement.

La Marche des dix sous du Canada
La Marche des dix sous du Canada finance les modifications de base à la maison ou au véhicule pour les Ontariens et Ontariennes qui souffrent d'une déficience importante dont la durée prévue est d'un an ou plus. Modifications de l'air visant à permettre aux personnes à mobilité réduite de continuer à vivre chez elles, d'éviter les pertes d'emploi et de participer à la vie de leur communauté.

Les réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS)
Les RLISS planifient, intègrent et financent les soins de santé locaux, améliorant ainsi l'accès et l'expérience des patients. Les services de soutien peuvent comprendre les soins infirmiers, la physiothérapie, l'ergothérapie, l'orthophonie, les services de diététique, les services de pharmacie, les services de diagnostic et de laboratoire, la thérapie respiratoire, le travail social, les services sociaux, le soutien personnel et l'aide familiale.

Ontario Community Support Association (OCSA)
L'OCSA est la voix du secteur des soins à domicile et en milieu communautaire. Il s'agit d'une ressource précieuse pour se renseigner sur les services de soutien à domicile et communautaires destinés aux aînés et aux personnes handicapées et pour établir des liens avec ces services. Ce site Web comprend un répertoire des services de soins à domicile et de soutien communautaire.

Ontario Non-Profit Housing Association (ONPHA)
L'ONPHA dirige, unit et soutient un solide secteur communautaire du logement abordable qui aide à bâtir des communautés dynamiques, saines et diversifiées pour tous les Ontariens et Ontariennes.

P4P Partenariat Planification
Fournit des ressources gratuites conçues pour vous aider, ainsi que votre famille et vos aidants naturels.

Programme de médicaments Trillium (PDT)
PDT vous aide à payer le coût élevé de vos médicaments d'ordonnance.

St. Elizabeth Health Care
St. Elizabeth Health Care offre une variété de services, y compris le soutien à domicile, notamment la planification et la préparation des repas, l'épicerie, la lessive, l'entretien ménager léger, etc. Ces services sont tous disponibles moyennant des frais.

Les soutiens de santé privés sont couverts par l'Assurance-santé de l'Ontario:

Médecins à domicile
Médecin à domicile national

Visites à domicile en dentisterie et en hygiène dentaire
EPICITI Soins dentaires mobiles

Services de laboratoire mobile pour les analyses sanguines et autres besoins de laboratoire
LifeLabs

Étape 2 : Examiner les options et les emplacements en matière de logement

Beaucoup de personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs familles pensent que les services de développement sont leur seule option pour trouver un logement abordable. Ce n'est qu'une option parmi tant d'autres. Jetez un coup d'œil à nos Types de logements pour savoir quel type d'environnement vous recherchez. Cette section de la trousse d’information sur le logement mettra en évidence les différentes options de logement que vous voudrez peut-être envisager pour vous-même. Vous trouverez également une variété de ressources et de documents à l'appui qui ont été rassemblés pour vous aider dans votre recherche de logement.

Cette section vous aidera à trouver l'information et les ressources pour vous aider à :

  1. louer un logement,
  2. acheter une maison,
  3. créer un logement accessoire,
  4. donner un aperçu des options en matière de logement pour les autochtones,
  5. rénover une structure existante, et
  6. comprendre vos options s'il n'y a pas de logement dans votre région.

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

A. Louer un logement

Louer un logement est une bonne option qui peut être moins coûteuse que l'achat d'une propriété. Vous devrez probablement épargner pour le loyer du premier et du dernier mois et un dépôt de garantie, mais dans l'ensemble, les coûts initiaux de location ont tendance à être inférieurs. Idéalement, le coût de votre loyer et des services publics devrait être inférieur à 30 % de votre revenu (brut) total. Les taux de location varient d'une ville à l'autre et d'un quartier à l'autre, mais le coût mensuel de location peut souvent être inférieur aux coûts associés à l'achat d'une maison. En plus de louer sur le marché privé, il est recommandé d'explorer les logements communautaires disponibles dans votre région et de vous assurer d'inscrire les listes d'attente (le temps d'attente peut être long, alors planifiez à l'avance).

Lorsque vous entrez sur le marché de la location, vous devrez payer le loyer mensuel et éventuellement les services publics. C'est une bonne idée de souscrire une assurance locataire, qui comporte des frais mensuels. Bien que vous soyez responsable de traiter l'espace avec respect et de le garder propre et rangé, vous vous tournerez vers votre propriétaire pour qu'il s'occupe de l'entretien ou des réparations qui s'imposent.

Sachez ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin

Lorsque vous recherchez une location, posez-vous les questions suivantes :

  • Ai-je envie de vivre dans une zone urbaine animée ?
  • Est-ce que je préfère une banlieue plus tranquille ?
  • Ai-je besoin d'être près du travail, de l'école, des activités récréatives/clubs, de la famille, des amis, etc. ?
    Dans ce cas, quel serait l'emplacement idéal ? ___________________________________
  • Ai-je besoin d'être situé à proximité des transports en commun ?
  • Ai-je besoin d'avoir des magasins et des services à distance de marche (épicerie, banque, gymnase, etc.) ?

Votre budget sera un facteur important lors de votre recherche de logement. Il sera utile de faire des recherches sur le coût moyen du loyer dans le(s) lieu(x) de votre choix. Vous devrez être en mesure de payer le loyer et les services publics tout en ayant de l'argent de côté pour l'épicerie, les autres factures (assurance du locataire, téléphone, Internet, câble, abonnement à la technologie, etc. Lorsque vous recherchez des quartiers possibles, vous voudrez chercher un endroit où vous vous sentez en sécurité et capable d'accéder librement à votre environnement local.

Avez-vous réfléchi au type de location qui vous intéresse ? Vous pourriez louer un logement dans un appartement ou un immeuble en copropriété. Vous voulez un endroit avec ascenseur ou vous recherchez des bâtiments avec accès sans ascenseur (escaliers) ? Envisageriez-vous de louer une maison ou une partie d'une maison (p. ex. un appartement au sous-sol) ? Quel type de commodités recherchez-vous ? Les unités d'un immeuble ou d'un condo peuvent comprendre un espace commun, comme une bibliothèque ou une salle de fête. Ils n'offrent pas toujours un espace extérieur comme un jardin ou un patio à l'arrière, ce que vous pouvez être plus susceptible de trouver lors de la location d'une maison. Quel type de buanderie recherchez-vous ? Préférez-vous faire la lessive dans votre logement ou dans la salle commune de l'immeuble, ou êtes-vous à l'aise avec l'accès à une laverie automatique ? Y a-t-il une laverie automatique à proximité ? Comment la technologie entre-t-elle en ligne de compte dans votre plan ? Est-il important d'avoir accès à un accès fiable à Internet ? Vous pouvez remplir le document Mes besoins en matière de logement locatif pour déterminer vos besoins en matière de logement locatif. De plus, la location d'une maison ou d'une partie d'une maison peut entraîner des responsabilités comme pelleter la neige ou couper l'herbe, alors qu'un appartement ou un condo n'exige habituellement pas ce genre de responsabilités.

Selon l'endroit où vous vous trouvez, vous pouvez commencer à chercher un logement locatif à divers endroits. Vous pouvez contacter votre navigateur en matière de logement de SOPDI local pour des suggestions. Certains intervenants-pivots en matière de logement peuvent avoir accès à une liste d'offres de logements abordables dans leur région. Il peut y avoir des listes en ligne et certaines municipalités ont des organismes communautaires qui aident à trouver un logement. Vous pouvez trouver des babillards dans les centres communautaires locaux, les bibliothèques, les lieux de culte, les épiceries, les cafés-restaurants, etc. Une autre option possible est le bouche à oreille, parlez à votre famille et aux membres de votre réseau pour voir s'ils ont entendu parler d'opportunités.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a réuni des renseignements utiles à l'intention de ceux qui cherchent à louer. Nous vous encourageons fortement à visiter leur site Web pour de plus amples renseignements, tels que :

  • Points à considérer avant de louer
  • Visite de l'immeuble locatif
  • Signature du bail
  • Vérifications de crédit et mauvais crédit
  • Loyers et dépôts de garantie

Le logement communautaire (aussi connu sous le nom de logement subventionné ou logement social) et le logement abordable

Les logements communautaires et abordables sont des logements qui sont créés avec l'appui du gouvernement pour s'assurer qu'ils sont plus abordables pour les ménages à faible revenu. L'aide gouvernementale peut prendre diverses formes : financement, accès gratuit ou à coût réduit à la terre, accès à des taux hypothécaires moins élevés, etc. L'accès au logement communautaire est géré par le Centre d'accès coordonné dans toute la province.

Logement subventionné (ou loyer proportionné au revenu)

Ce type de logement est subventionné par le gouvernement et est disponible à moindre coût pour le locataire. Le montant du loyer que vous payez est calculé en fonction du revenu total de votre ménage, habituellement il correspond à environ 30 % de votre revenu mensuel brut. Si vous recevez le programme Ontario au travail ou le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH), votre loyer serait calculé en fonction de votre prestation mensuelle de loyer plutôt que de votre revenu mensuel brut. Les logements à loyer proportionné au revenu sont offerts dans les logements sociaux publics ainsi que dans les coopératives d'habitation, les logements sans but lucratif et le marché privé. Pour de plus amples renseignements sur la façon de faire une demande de logement subventionné, communiquez avec votre navigateur en matière de logement de SOPDI local, ou avec le Centre d'accès coordonné.

En plus des logements subventionnés, plusieurs autres programmes ont été créés pour compenser le coût du logement pour les personnes et les familles à faible et moyen revenu. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces programmes, communiquez avec votre Centre d'accès coordonné. Certains de ces programmes comprennent :

  • Le supplément au loyer est versé aux propriétaires au nom des ménages qui ont besoin d'une aide au loyer (p. ex., loyer proportionné au revenu). Dans la plupart des cas, le loyer d'un logement subventionné est fixé à 30 % du revenu mensuel total d'un ménage avant impôts et ajustements. Les suppléments au loyer peuvent être maintenus si le ménage continue de répondre aux critères d'admissibilité et de respecter les exigences du programme (p. ex. se soumettre à un examen annuel du revenu et des biens).
  • L'allocation de logement est une subvention mensuelle fixe qui est versée au locataire et qui est transférable. Cela signifie qu'il peut être utilisé sur le marché de l'habitation privée partout en Ontario. L'allocation dure généralement plusieurs années. Les allocations sont souvent destinées à des populations spécifiques (par exemple, les sans-abri, les survivants de violences domestiques ou de la traite des êtres humains).
  • Un logement locatif abordable est un logement dont le loyer est fixé entre 80 % et 100 % du loyer moyen du marché dans votre collectivité (tel que déterminé par la SCHL). Le loyer et la façon dont vous faites une demande pour ces unités varieront d'une municipalité à l'autre. Dans certains cas, un formulaire de demande sera disponible auprès du Centre d'accès coordonné. Dans d'autres municipalités, les unités sont gérées indépendamment par les organismes ou les promoteurs qui les ont créées. Pour de plus amples renseignements sur la demande d'un logement abordable, communiquez avec votre navigateur en matière de logement de SOPDI ou avec le Centre d'accès coordonné.
  • Le logement avec services de soutien est un logement abordable qui est lié à des mesures de soutien qui permettent aux gens de vivre de façon autonome dans la collectivité. Le logement avec services de soutien peut être bénéfique pour de nombreuses populations, y compris celles qui vivent avec des déficiences physiques ou développementales, les personnes âgées et les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie.
  • Le logement de remplacement est un logement social fourni par un fournisseur qui a pour mandat de fournir un logement aux ménages qui sortent de l'itinérance. L'accent est mis sur le soutien à l'intégration communautaire et au maintien d'un logement stable.
  • Les foyers d'hébergement sont des résidences privées ou sans but lucratif qui fournissent un logement à long terme aux adultes vulnérables qui ont besoin d'une certaine supervision et de services pour maintenir leur autonomie. Les résidents sont généralement atteints d'une maladie ou d'une incapacité psychiatrique, développementale ou physique. Ces services ne sont pas offerts dans toutes les régions, alors renseignez-vous auprès du Centre d'accès coordonné de votre région.

Admissibilité de base à un logement subventionné ou à un loyer proportionnel au revenu en Ontario

Vous pouvez faire une demande de logement à loyer proportionnel au revenu si vous répondez aux critères suivants :

  • Au moins un membre du ménage est âgé de 16 ans ou plus
  • Au moins un membre du ménage peut vivre de façon autonome, avec ou sans services de soutien
  • Chaque membre du ménage peut prouver que son statut au Canada est l'un des suivants :
    • un citoyen canadien,
    • un résident permanent du Canada,
    • un demandeur du statut de résident permanent du Canada, ou
    • un demandeur d'asile ou un réfugié au sens de la Convention.

Temps d'attente pour un logement subventionné

La demande de logements subventionnés est supérieure à la disponibilité. Le temps d'attente est généralement long et varie d'une région à l'autre. Communiquez avec votre Centre d'accès coordonné local pour obtenir de plus amples renseignements.

Accès prioritaire aux logements subventionnés

Partout dans la province, il y a des populations qui ont été identifiées comme ayant besoin d'un accès prioritaire ou plus rapide à un logement subventionné. Ces groupes comprennent :

  • Survivants de la violence familiale ou de la traite des personnes
  • Patients en phase terminale ayant moins de deux ans à vivre

Dans certaines régions, d'autres populations peuvent être identifiées comme des groupes prioritaires. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec votre navigateur en matière de logement de SOPDI local ou avec votre Centre d'accès coordonné.

Accessibilité et besoins particuliers

Des demandes peuvent être faites pour des bâtiments accessibles et d'autres aménagements nécessaires pour répondre aux besoins de mobilité ou aux besoins spéciaux d'un demandeur (p. ex. rampes, portes et portails automatiques, etc.). Des unités modifiées peuvent être fournies aux demandeurs qui sont physiquement handicapés et qui utilisent un fauteuil roulant à temps plein. Les modifications peuvent inclure des caractéristiques telles que des barres d'appui, des comptoirs abaissés et des cadres de porte plus larges. Dans certains cas, il peut être possible de demander une chambre à coucher supplémentaire lorsqu'un résident a besoin des soins d'un soignant pour la nuit ou d'un espace pour l'équipement médical.

Logement mandaté

Le logement mandaté est un logement qui est géré par des fournisseurs qui ont pour mandat de servir des personnes provenant de populations spécifiques. Par exemple, un mandat peut exiger que les locataires soient des aînés, des artistes ou des membres d'une communauté culturelle particulière. Votre navigateur en matière de logement de SOPDI, ou le Centre d'accès coordonné peut vous fournir de plus amples renseignements.

Foire aux questions (FAQ) sur le logement social

Q : Que vous créiez votre propre plan ou que vous attendiez un soutien résidentiel financé par le ministère, pourquoi devriez-vous envisager de faire une demande de logement social ?
R : L'accès à un logement abordable est un élément clé du maintien d'un logement durable. Il est toujours bon d'explorer toutes les ressources disponibles.
Q : Comment puis-je faire une demande de logement social ?
R : Dans de nombreuses régions, les demandes de logement social peuvent être faites en ligne, en personne ou par la poste. Votre navigateur en matière de logement de SOPDI local peut vous fournir de plus amples renseignements.
Q : Je pourrais être intéressé à accéder à un logement social à l'avenir, mais je ne suis pas encore prêt à déménager ; quand dois-je présenter ma demande ?
R : Le temps d'attente pour le logement social varie d'une région à l'autre ; dans certains cas, l'attente peut durer jusqu'à 12 ans et plus. Il est avantageux de se tenir au courant du temps d'attente approximatif dans votre région et de présenter votre demande bien avant le moment où vous envisagez de déménager. Votre Centre d'accès coordonné peut vous fournir de plus amples renseignements sur le temps d'attente.
Q : Comment la liste d'attente pour le logement social est-elle gérée ?
R : Pour ceux qui ne répondent pas aux critères d'accès prioritaire, communiquez avec votre navigateur en matière de logement de SOPDI local ou avec le Centre d'accès coordonné pour de plus amples renseignements. La liste d'attente est actuellement gérée selon le principe du premier arrivé, premier servi.
Q : En tant qu’aidant(s) naturel(s), je ne réponds pas/nous ne répondons pas aux critères d'admissibilité au logement social, est-ce que mon/notre proche pourrait toujours être admissible ?
R : Si votre proche répond aux critères d'admissibilité au logement social (16 ans ou plus, peut vivre de façon autonome ou a accès au soutien dont il a besoin pour vivre de façon autonome, satisfait aux exigences en matière de résidence et de revenu), il pourrait présenter une demande indépendamment de vous et pourrait être admissible.
Q : Lorsque je fais une demande de logement social, puis-je choisir où je veux vivre ?
R : Lorsque vous remplissez ou mettez à jour votre demande de logement social, vous pouvez choisir un ou plusieurs immeubles qui vous intéressent. Vous voudrez faire ces sélections avec soin et ne choisir que les bâtiments où vous voulez vraiment vivre. Vous pouvez refuser une unité, mais vous devez savoir que cela peut annuler votre demande et que vous devrez faire une nouvelle demande. Cela signifie que vous recommencerez à attendre en bas de la liste. Le nombre d'immeubles que vous choisissez pourrait avoir une incidence sur le temps d'attente pour obtenir un logement.
Q : Si je m'inscris pour un loyer proportionné au revenu, serai-je également considéré pour les allocations de logement transférables ?
R : Les allocations de logement sont généralement destinées à des groupes spécifiques (par exemple, les personnes sans domicile fixe chroniques ou les survivants de violences domestiques, etc.
Q : Que dois-je faire pendant que j'attends ?
R : Assurez-vous d'être conscient de votre obligation de maintenir votre admissibilité. Les politiques varient selon les régions. Dans certains cas, vous devez confirmer votre intérêt à demeurer sur la liste d'attente centralisée pour le logement tous les 12 mois. Vous devez également aviser votre Centre d'accès coordonné de tout changement à vos renseignements personnels (p. ex. adresse ou numéro de téléphone).
Q : Si je reçois une allocation de logement et que j'accepte un logement à loyer proportionné au revenu, est-ce que je perdrai mon allocation de logement ?
R : Oui, l'obtention d'une allocation de logement ne devrait pas changer votre statut sur une liste d'attente. Toutefois, si une personne recevant une allocation de logement accepte une offre de logement à loyer indexé sur le revenu, elle ne pourra plus recevoir l'allocation de logement mensuelle.

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

B. Acheter une maison

Lorsque vous songez à acheter une maison, il peut être utile de dresser une " liste de souhaits " qui identifie vos besoins dans une maison et un quartier. Vous préférez une maison en ville ? Ou, préféreriez-vous un quartier de banlieue ou un emplacement rural ? De combien d'espace et de combien de chambres aurez-vous besoin ? Est-il important pour vous d'avoir accès à des espaces extérieurs comme un balcon ou une cour ? Y a-t-il un besoin de stationnement ? De quelles commodités locales et options de transport en commun aurez-vous besoin ? Le domicile doit-il être situé à proximité de l'école, du travail, des installations récréatives et/ou des services de soins de santé ? Pour vous aider à répondre à vos besoins en matière d'achat d'une maison, remplissez le document à l'appui Mes besoins en matière d'achat d'une maison. Lorsque vous remplissez ce document, il est important de faire la différence entre les préférences et les besoins.

Une fois que vous aurez une meilleure idée de ce que vous recherchez, vous devrez probablement examiner si vous avez les ressources financières nécessaires pour procéder à l'achat d'une maison. Voici quelques éléments qu'il peut être utile de prendre en considération lors de l'exploration de cette option :

  • Le coût moyen d'une maison ou d'un appartement en copropriété (de la taille dont vous avez besoin) dans la ou les régions que vous considérez habiter
  • Le coût du logement (paiement hypothécaire, taxes foncières, services publics et frais d'entretien, le cas échéant) ne devrait pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel brut moyen
  • Votre endettement mensuel (coût du logement, prêts, baux, paiements par carte de crédit, marges de crédit, autres paiements hypothécaires) ne devrait pas dépasser 40 % de votre revenu mensuel brut moyen
  • Quels seront vos coûts initiaux ? (mise de fonds, frais d'inspection et d'évaluation de la maison, frais d'assurance, frais d'enregistrement foncier, frais juridiques et immobiliers, taxes, frais de déménagement, réparations ou rénovations nécessaires, etc.)

Il existe de nombreux outils de budgétisation et de calculatrices hypothécaires pour vous aider à évaluer les responsabilités financières liées à l'achat d'une maison. Voici quelques liens de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) que vous pourriez trouver utiles :

Une fois votre budget établi, vous pouvez organiser une rencontre avec un conseiller en crédit ou des prêteurs potentiels pour voir si vous pouvez obtenir l'approbation préalable d'un prêt hypothécaire ou quelles mesures vous devez envisager pour atteindre cet objectif (p. ex. économiser plus d'argent, rembourser vos dettes ou prêts, revoir votre liste de souhaits). Vous pouvez également remplir le formulaire Est-ce que l’achat d’une maison est la meilleure solution pour moi ? pour déterminer si l'achat d'une maison est le bon choix pour vous.

Où pouvez-vous trouver des incitatifs ou de l'aide financière ?

  • Incitatif à l’achat d’une première propriété
    Un nouveau programme qui offre 5 % de l'achat d'une première maison existante par l'acheteur et 5 ou 10 % de l'achat d'une nouvelle construction par l'acheteur d'une première maison.
  • Montant pour l'achat d'une habitation
    Si vous achetez une première maison, vous pourriez avoir droit à un crédit d'impôt de 5 000 $.
  • Programme d'accession à la propriété
    Ce programme vous offre une aide à la mise de fonds pour l'achat d'une maison abordable. Il s'adresse aux locataires actuels intéressés à acheter une maison.
  • Show Me The Green
    Dans certaines régions, des prêts-subventions ou des subventions peuvent être accordés aux propriétaires et aux propriétaires pour des réparations majeures, l'ajout d'espace habitable pour remédier au surpeuplement, des modifications à l'accessibilité, la création d'appartements secondaires ou de jardins ou la réparation et la réhabilitation de logements pour les victimes de la violence familiale. Show Me the Green fournit des informations et des liens vers des opportunités régionales spécifiques. Vous pouvez également contacter votre navigateur en matière de logement de SOPDI pour de plus amples renseignements.
  • Qu'est-ce que le régime d'accession à la propriété (RAP)?
    Il s'agit d'un programme qui vous permet de retirer jusqu'à 35 000 $ par année civile de vos régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) pour acheter ou construire une habitation admissible pour vous-même ou pour une personne handicapée liée.

Promoteurs de logements sans but lucratif

Les promoteurs de logements sans but lucratif ont divers modèles et stratégies qu'ils utilisent pour maintenir les coûts associés à la construction à un bas niveau, de sorte qu'ils peuvent répercuter les économies sur leurs clients. Dans certains cas, ils peuvent offrir des avantages comme une aide à la mise de fonds. Parlez-en à votre navigateur en matière de logement de SOPDI pour en savoir plus sur les programmes dans votre région.

Habitat pour l'humanité

La demande d'une maison Habitat pour l'humanité pourrait être une solution de rechange à l'attente d'une option de logement financée par le ministère. Les maisons de Habitat pour l'humanité n'ont pas besoin d'être construites pour une seule famille où tous les membres sont apparentés. Il existe de nombreux types de " familles intentionnelles " qui peuvent comprendre 3 ou 4 personnes non apparentées qui choisissent de vivre ensemble. Imaginez la satisfaction qu'éprouverait une personne à participer à la construction de sa propre maison ? Plusieurs des personnes soutenues pourraient participer activement en fournissant une partie de la sueur nécessaire à la construction d'une maison, en ponçant, en peignant, en teignant, en clouant des pistolets et en martelant, pour ne nommer que quelques-unes des tâches qui pourraient être apprises au travail.

Habitat pour l'humanité Canada rassemble les collectivités afin d'aider les familles à devenir plus fortes, plus stables et plus autonomes grâce à l'accession à la propriété abordable. Avec l'aide de bénévoles et de propriétaires d'Habitat, les Habitats locaux de chaque province et territoire aident à construire et à remettre en état des logements sûrs, décents et abordables, y compris des maisons unifamiliales et à logements multiples.

Habitat pour l’humanité ne donne pas de maisons gratuites. Les familles qui s'associent à l’Habitat paient une hypothèque sans intérêt en fonction de leur revenu et font 500 heures de bénévolat chez Habitat. Au fur et à mesure que les propriétaires d'Habitat remboursent leur prêt hypothécaire, les fonds sont investis dans un fonds renouvelable, qui est utilisé par leur Habitat local pour construire plus de maisons pour les familles à faible revenu dans la collectivité.

Histoires inspirantes d'Habitat pour l'humanité

Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a pour mission d'aider les Canadiens à répondre à leurs besoins de logement. Voici quelques façons dont ils peuvent vous aider :

  • Achat - Outils et renseignements pour vous aider à acheter une maison ou un condominium
  • Logement locatif - Règles et processus de location pour les propriétaires d'immeubles, les propriétaires et les locataires
  • Aménagement et rénovation - Ressources et financement pour les nouvelles constructions, les transformations et les rénovations
  • Gestion et entretien - Outils et financement pour la gestion du logement et l'entretien durable
  • Données et recherche - Les dernières tendances, recherches, données et perspectives sur le logement au Canada
  • Finance et investissement - Assurance hypothécaire, titres, obligations et plus pour les professionnels

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

C. Créer un logement accessoire

Que vous envisagiez de créer un logement accessoire, un appartement au sous-sol légal ou une remise, peu importe le type que vous choisissez, ces options peuvent assurer la durabilité à long terme tout en donnant à votre proche l'occasion d'acquérir et de mettre en pratique les compétences nécessaires à la vie quotidienne pour promouvoir et bâtir son autonomie. Ces options permettent également aux gens de vieillir sur place et de demeurer près d'une communauté qu'ils ont appris à connaître et dans laquelle ils s'épanouissent.

Un logement accessoire peut vous aider à :

  • établir un espace de vie transitionnel indépendant,
  • créer un ensemble de mesures de soutien du revenu pour un étudiant adulte qui travaille dans le domaine des services de protection ou d'autres mesures de soutien semblables,
  • planifier pour vivre dans des soutiens pour l'avenir, et
  • rénover maintenant pour répondre aux besoins futurs en matière de mobilité et d'accessibilité.

Si vous envisagez de déménager ou d'acheter une maison pour la première fois, recherchez une maison dont le sous-sol est fini ou qui a le potentiel d'être transformé en appartement légal dans l'avenir. Un sous-sol qui a déjà sa propre entrée/sortie et des fenêtres assez grandes pour la sécurité incendie vous fera économiser de l'argent à long terme. Lorsque le moment est venu pour votre fils/fille d'essayer de vivre de façon plus autonome, ils peuvent emménager chez eux et s'adapter à un mode de vie plus autonome tout en ayant leur famille dans la même maison pour plus de tranquillité d'esprit. Si le logement accessoire peut accueillir deux chambres à coucher, songez à louer à un étudiant local qui étudie aux Services de développement ou aux Services sociaux, offrez-lui un logement abordable pendant qu'il offre du mentorat, de la compagnie et enseigne des aptitudes à la vie quotidienne à votre proche en retour.

Si l'être cher hérite de votre maison, la suite juridique peut continuer d'être une source de revenu pour vous aider à payer l'hypothèque, l'entretien ou les frais de soutien. Les mesures de soutien à long terme sont certainement une option avec plus d'une unité d'habitation autonome dans la maison.

Vous pourriez également avoir droit à des réductions d'impôt et à des remboursements si vous construisez un appartement légal dans ou sur votre maison ou propriété existante.

Les règlements de zonage varient d'une ville à l'autre, alors assurez-vous de vous renseigner sur la situation de votre région en ce qui concerne la création d'appartements accessoires. Votre navigateur en matière de logement de SOPDI peut être en mesure de vous fournir des informations spécifiques à votre région.

Besoin de plus de ressources sur les options du logement accessoire ? Consultez les liens suivants :

Ajout d’une deuxième unité dans une maison existante
Ce guide a été conçu pour aider les propriétaires à planifier et construire une deuxième unité dans leur maison.

Commission canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)
Renseignements sur des options de financement et conseils pratiques à prendre en compte avant de commencer un projet de rénovation

Commission canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) sur les logements accessoires et les guides pour la création de logements accessoires dans divers districts
Découvrez comment un logement autonome peut vous procurer les avantages d’une habitation adaptable.

Étude de marché sur les logements accessoires en Ontario
Cette étude est un examen approfondi des logements accessoires dans la province de l'Ontario.

Guide du logement de Laneway (en anglais seulement)
Vous pouvez remplir le formulaire avec votre nom et votre adresse de courriel pour recevoir le Guide du logement de Laneway par courriel.

Logements accessoires - Centre d'entraide du propriétaire (en anglais seulement)
Logements accessoires est un outil important pour contribuer à l'offre de logements abordables du secteur privé.

Logements accessoires et appartements de grand-mère : 17 subventions canadiennes + 11 conseils pour la rénovation (en anglais seulement)
Ce guide complet contient beaucoup d'information sur les logements accessoires et les appartements-amies, ainsi que des conseils sur les subventions et la rénovation.

Pensez-vous à une remise pour autocars ? (en anglais seulement)
Un article de journal sur les autocars.

Renseignements de la Commission canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) sur le financement des appartements accessoires et des appartements-jardins
Aide financière pour créer des logements accessoires ou des pavillons-jardins abordables.

Renseignements de la Commission canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) sur les modifications domiciliaires pour les personnes handicapées
Modifications de logements dans les réserves pour aider des personnes handicapées.

Subventions ontariennes pour la rénovation : 82 subventions gouvernementales, remises et crédits d'impôt pour les propriétaires de maisons en Ontario (en anglais seulement)
Cette ressource en ligne fournit des renseignements sur les subventions gouvernementales, les remises sur l'énergie et les crédits d'impôt pour l'Ontario.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

D. Donner un aperçu des options en matière de logement pour les autochtones

Si vous êtes autochtone, vous pourriez être admissible à un logement à loyer proportionnel au revenu et à un logement abordable dans le cadre du Programme de logement pour les Autochtones en milieu urbain, du Programme de logement rural pour Autochtones ou du Programme des Premières nations, des Inuits et des Métis en milieu urbain et rural (FIMUR). Dans certains cas, on peut vous demander de fournir une vérification du statut et dans d'autres, vous pouvez vous identifier. Communiquez avec votre Centre d'accès coordonné pour savoir s'il existe des logements pour les peuples autochtones dans votre collectivité.

Logements à loyer proportionné au revenu

Les logements à loyer proportionnel au revenu sont loués à 25 % de votre revenu brut ou de l'allocation de logement maximale à laquelle vous avez droit en vertu du programme Ontario au travail ou du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées. Dans certains cas, tous les services publics seront inclus dans votre loyer ainsi que les appareils ménagers de base comme le réfrigérateur et la cuisinière.

Pour Toronto, vous pouvez accéder aux programmes d'accession à la propriété et de location par l'entremise de MIZIWE BIIK (en anglais seulement).

Pour de plus amples renseignements sur les programmes offerts dans toutes les autres régions de l'Ontario, veuillez consulter Ontario Aboriginal Housing Services (OAHS) (en anglais seulement).

Programme d'aide à la remise en état des logements (PAREL)
Lorsque des réparations majeures sont nécessaires pour rendre les logements dans les réserves conformes aux normes minimales de santé et de sécurité, la SCHL est là pour aider. Dans le cadre de leur Programme d'aide à la remise en état des logements (PAREL) dans les réserves, ils aident les Premières nations à couvrir les coûts des réparations majeures des maisons non conformes aux normes.

Prêts assurés dans les réserves des Premières Nations
Si vous vivez dans une réserve et que vous cherchez à acheter, construire ou rénover une maison unifamiliale ou un immeuble locatif à logements multiples dans votre collectivité, vous pourriez être admissible à un prêt assuré de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour aider les membres des Premières nations à obtenir du financement pour des projets de logement.

Vous cherchez à acheter, construire ou rénover une maison unifamiliale ou un immeuble locatif à logements multiples dans votre communauté ?

Les prêts assurés de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) aident les membres des Premières nations vivant dans les réserves à obtenir du financement pour leurs projets de logement.

Comment fonctionne le programme de prêts ?

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) offre une assurance prêt aux prêteurs approuvés. Cela leur permet d'offrir en toute confiance des prêts garantis pour les projets de logement des Premières nations dans les réserves. Un prêteur approuvé peut être une banque, une caisse populaire ou une société autochtone de financement.

Un prêteur approuvé travaillera avec vous pour préparer et soumettre une demande de prêt à la SCHL pour approbation. Votre conseil municipal vous aidera également à obtenir les approbations nécessaires pour votre projet.

Tous les prêts sont garantis par une résolution du conseil et une garantie d'emprunt ministérielle d'Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC). Si vous ne pouvez rembourser le prêt, le solde impayé sera versé au prêteur approuvé par AANC en votre nom. Cependant, AANC devra alors rembourser le prêt à vos Premières nations.

Qui est admissible à un prêt ?

Pour être admissible à un prêt, vous devez :

  • Avoir un certificat de possession ou avoir obtenu l'autorisation d'utiliser les terres par les Premières nations.
  • Satisfaire aux exigences minimales du prêteur approuvé, y compris être en mesure de rembourser le prêt.

Il y a aussi des exigences supplémentaires selon le type de propriété que vous achetez ou que vous construisez. Ces exigences sont les suivantes :

  • Si vous achetez une maison, vous devez avoir une épargne (ou des cotisations d'AANC) égale à au moins 5 % de la valeur du prêt. Cela signifie que si le coût de construction de votre maison est de 90 000 $, vous avez besoin d'un acompte d'au moins 4 500 $.
  • Lorsque vous investissez dans une propriété de 4 unités ou moins, la mise de fonds minimale est de 20 % de la valeur du prêt. Les prêts assurés par la SCHL sont offerts pour des projets locatifs admissibles jusqu'à concurrence de 80 % de la valeur du prêt.
  • Pour les projets locatifs de 5 logements ou plus, la mise de fonds minimale est de 15 % de la valeur du prêt. Les prêts assurés par la SCHL sont offerts pour des projets locatifs admissibles jusqu'à concurrence de 85 % de la valeur du prêt.

Pour de plus amples renseignements sur ce programme, veuillez communiquer avec votre spécialiste du logement des Premières nations.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

E. Rénover une structure existante

Parfois, la rénovation d'une maison ou d'un appartement existant est la meilleure solution de rechange à la vie autonome. Qu'il s'agisse de transformer une partie de votre maison en une suite indépendante ou de transformer complètement une maison ou un appartement pour des besoins d'accessibilité ou sensoriels, il y a beaucoup à considérer.

Allez-vous faire le travail vous-même ou engager un entrepreneur ?

Si vous décidez que l'embauche d'un entrepreneur est la meilleure façon de procéder, consultez le guide de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) intitulé Embaucher un entrepreneur pour obtenir des conseils utiles, des suggestions d'entrevue et des recommandations pour obtenir des estimations.

Accessibilité physique

Si l'environnement doit être accessible (ou même s'il ne l'est pas à l'heure actuelle), envisager d'appliquer les principes de conception universelle. Voici également une vidéo sur le design universel. Pour des suggestions sur les modifications à apporter à la salle de bain, consultez le document Modifications à apporter à la salle de bain - Fiche de conseils.

Conception de maison intelligente

La technologie peut être d'un grand secours dans la construction de l'autonomie. La technologie est en constante évolution et il existe des technologies très évoluées qui font leur entrée sur le marché tous les jours pour aider les personnes ayant des limitations physiques ou cognitives à vivre de façon aussi autonome que possible. La construction ou la rénovation de votre maison est le moment idéal pour envisager les besoins technologiques actuels ou futurs. Vous pouvez consulter notre document d'appui intitulé Créer une maison intelligente - Fiche de conseils pour savoir ce dont vous avez besoin pour créer un environnement de maison intelligente.

Environnement sensoriel conscient

Pour de nombreuses personnes atteintes d'autisme ou de troubles du développement global, les considérations sensorielles doivent être prises en compte. Lorsque vous concevez ou rénovez une maison, il y a plusieurs choses à considérer. Référez-vous à notre document Créer une maison conviviale sur le plan sensoriel – Fiche de conseils pour savoir ce dont vous avez besoin pour créer un environnement sensoriel convivial et paisible dans votre maison.

Aide financière

Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)
La SCHL dispose de renseignements sur un certain nombre d'options de financement et de conseils pratiques à considérer avant d'entreprendre un projet de rénovation.

Programme de modification des maisons et des véhicules de la Marche des dix sous (en anglais seulement)
Fournit un financement pour les modifications de base à la maison et/ou au véhicule.

Programme d'appareils et accessoires fonctionnels de la Marche des dix sous (en anglais seulement)
Offre aux personnes à faible revenu de l'aide pour l'achat, la réparation ou l'entretien d'une grande variété d'équipement de mobilité ou d'assistance.

Régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI)
Le REEI est un régime qui vous permet d'épargner pour l'avenir. Si vous avez déjà un REEI, vous pouvez retirer de l'argent de ce régime pour aider à payer les rénovations nécessaires.

Programme d'appareils et accessoires fonctionnels de l'Ontario (PAAF)
ADP paiera 75 % du prix d'un article approuvé. Si vous êtes bénéficiaire du POSPH, vous pourriez être admissible à encore plus.

Show Me The Green (en anglais seulement)
Dans certaines régions, des prêts-subventions ou des subventions peuvent être accordés aux propriétaires et aux propriétaires pour des réparations majeures, l'ajout d'espace habitable pour remédier au surpeuplement, des modifications à l'accessibilité, la création d'appartements secondaires ou de jardins ou la réparation et la réhabilitation de logements pour les victimes de la violence familiale. Show Me the Green fournit des informations et des liens vers des opportunités régionales spécifiques. Vous pouvez également contacter votre navigateur en matière de logement de SOPDI pour de plus amples renseignements.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

F. Comprendre vos options s'il n'y a pas de logement dans votre région

Introduction

Il se peut que, dans certaines régions, il n'y ait pas de logements disponibles, ce qui rendra difficile l'élaboration d'un plan de vie autonome. D'autres familles ont été confrontées à une situation semblable et ont travaillé pour créer le type de logement dont elles avaient besoin. Cette section vous fournira quelques exemples de partenariats et d'options qui pourraient s'offrir à vous.

Créer des partenariats avec des promoteurs ou des sociétés de logement sans but lucratif

De nombreux projets de logement réussis ont été créés grâce à la collaboration de familles avec des sociétés de logement sans but lucratif ou des promoteurs immobiliers pour fournir le logement dont elles ont besoin. Voici quelques partenariats dans d'autres domaines :

Partenaires animés par la même vision du logement abordable

Ce partenariat entre All Together Affordable Housing et Springdale Development à Belleville a créé de nombreux logements abordables, dont certains sont destinés aux personnes ayant une déficience intellectuelle.

La collaboration suivante, financée par le Groupe de travail sur le logement, a été rendue possible grâce à l'apport de familles proactives.
http://www.planningnetwork.ca/HTF2/viewer/desktop/#page/14 (en anglais seulement)

Créer un logement accessoire dans votre maison

Et encouragez d'autres familles à faire de même ! Cette unité peut être destinée à un membre de votre famille ou à une autre personne ayant une déficience intellectuelle, ou à une personne qui fournit un soutien à votre famille. Certaines régions ont des fonds ou des incitatifs pour aider à couvrir les coûts.

Envisager le co-habitat

Les exemples suivants de co-habitation pour personnes âgées peuvent être adoptés et adaptés pour les personnes ayant une déficience intellectuelle :

Faire une demande pour une allocation de logement

De nombreuses municipalités offrent des allocations de logement qui sont transférables et restent avec l'individu et aideront à combler l'écart entre le loyer du marché d'un logement et le loyer que vous pouvez vous permettre de payer. Dans de nombreux cas, le montant est fixé et peut ne pas couvrir complètement la différence, mais il réduira le montant que vous devrez verser pour obtenir un logement sûr et abordable.

Rejoindre un groupe familial

Voyez s'il y a un groupe familial dans votre région qui travaille déjà sur des partenariats et le développement de logements abordables. Si vous ne connaissez aucun groupe, vous pouvez vous rendre sur le site Web de Partenariat planification pour obtenir une liste ou vous renseigner auprès d'une agence locale.

Faire une demande à l’Habitat pour l'humanité

Habitat pour l'humanité crée un accès à la propriété abordable pour les familles à revenu faible ou modéré en offrant des prêts sans intérêt et des versements hypothécaires proportionnés au revenu. Contactez votre affilié local pour voir s'il existe un potentiel de partenariat.

Vous pouvez utiliser les exemples suivants de l’Habitat pour l’humanité tirés du Groupe de travail sur le logement des services de développement pour vous aider à orienter vos discussions :

Étape 3 : Financement du plan

Tout modèle d'habitation réussi repose sur de solides assises financières. Tout commence par un budget qui est essentiellement un résumé de vos revenus et dépenses prévus pour une période de temps définie (habituellement un mois). Pour créer un plan de logement durable et réaliste, vous devez comprendre le montant d'argent dont vous disposez par rapport à celui dont vous aurez besoin chaque mois pour vos frais de subsistance et les mesures de soutien.

Dans cette section de la trousse d'information sur le logement, vous trouverez des ressources qui vous aideront à établir un budget, ainsi qu'à comprendre vos options financières et de financement.

Cette section vous aidera à trouver l'information et les ressources pour :

  1. créer un budget, et
  2. comprendre vos options de financement.

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

A. Créer un budget

Voici plusieurs types de budgets que vous pourriez envisager pour votre plan de logement :

Budget du ménage et budget de soutien

Le budget de votre ménage comprend le loyer, la nourriture, les services publics, les vêtements, les divertissements (toutes ces choses qui doivent être couvertes par des sources de revenu comme le POSPH et l'emploi).

Votre budget de soutien comprend le coût des mesures de soutien, qu'elles soient d'ordre technologique ou personnel. Le budget de soutien ne peut être créé que si vous savez ce que vous ferez tout au long de la journée et quels soutiens vous aurez besoin pour réussir. C'est pourquoi il est important de vous assurer que votre vision du logement est claire.

En remplissant le document Mon plan budgétaire, vous serez en mesure d'élaborer votre budget.

Budget partagé

Vous pourriez avoir l'occasion de partager votre soutien avec votre colocataire ou votre voisin. Les moments les plus courants pour partager le soutien lorsqu'on vit dans le même espace ou dans le même bâtiment ou au même endroit géographique sont le soutien de nuit, la routine du matin et le soutien pendant les repas du soir, car c'est à ce moment que les gens passent le plus souvent leur temps à la maison.

Il est important de se rappeler que les gens changent avec le temps et que cela peut se refléter dans leur milieu de vie. Tout plan de logement qui est élaboré devrait pouvoir changer avec la personne. La plupart des gens ont plusieurs situations de vie tout au long de leur vie adulte. Par conséquent, tout ce qui est créé doit être flexible et toute ressource financière partagée doit faire l'objet d'un suivi individuel au cas où une séparation future serait nécessaire.


Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

B. Comprendre vos options de financement

Le financement et les ressources financières pour les mesures de soutien dont vous avez besoin peuvent provenir de plusieurs sources différentes, et bien que vous puissiez travailler ou recevoir des prestations du POSPH, votre revenu ou votre allocation de base peut ne pas couvrir le montant dont vous avez besoin pour tous vos besoins de soutien.

Votre plan de logement nécessitera une équipe de personnes, allant des supports naturels aux soutiens formels. Trouver ces personnes dans votre communauté est une étape importante vers l'élaboration, la mise en œuvre et la durabilité de votre plan de logement. Au fur et à mesure que vos besoins changent, il sera utile de considérer s'il y a des personnes et/ou des services avec lesquels vous n'avez pas encore de lien et qui pourraient répondre à vos besoins. Votre navigateur en matière de logement SOPDI local peut être en mesure de vous aider à cet égard.

Étape 4 : Gestion du soutien au logement

Dans cette section de la trousse d’information, vous trouverez les ressources qui vous aideront à recruter, embaucher et gérer les mesures de soutien dont vous avez besoin pour réaliser votre modèle de logement unique. Vous y trouverez des guides, des sites Web et des documents pour vous aider à trouver des mesures de soutien, à utiliser les contrats, à connaître les lois du travail et à obtenir des conseils juridiques, pour n'en nommer que quelques-uns. Nous espérons que ces renseignements vous donneront la confiance nécessaire pour embaucher et gérer votre (vos) propre(s) travailleur(s) de soutien si vous choisissez de le faire.

Cette section vous aidera à trouver l'information et les ressources dans pour :

  1. recruter, embaucher et gérer vos soutiens

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

a. Recruter, embaucher et gérer vos soutiens

Lorsqu'on pense à un modèle résidentiel individualisé, l'emploi et le maintien en poste du personnel de soutien est un domaine qui exige beaucoup de temps et d'énergie. Si vous n'avez jamais embauché ou géré des gens auparavant, l'idée d'embaucher votre propre soutien pour votre proche peut être plutôt décourageante, mais ce n'est pas nécessairement le cas. Vous pouvez dire que vous ne connaissez rien à la gestion des employés, mais si vous y regardez de plus près, vous constaterez que vous gérez et supervisez probablement de nombreuses personnes dans votre vie sur une base régulière.

Diriger un ménage occupé exige de nombreuses compétences comme la négociation, la médiation, la communication efficace et la gestion du temps, sans parler de l'intuitivité et du bon jugement lorsqu'il s'agit de savoir ce qui est le mieux pour votre famille. Vous n'avez probablement pas simplement choisi l'école, les programmes de jour, le dentiste ou le médecin de votre proche sans faire des recherches préliminaires. Il en va de même lorsque vous achetez une maison, vous ne choisissez pas au hasard les personnes qui vous aideront à prendre des décisions importantes dans votre vie. Il en va de même lorsque vient le temps de choisir le soutien qui convient à votre proche. Ce n'est pas parce que ce n'est pas sous l'apparence d'une entreprise ou d'une agence que vous n'avez pas ce qu'il faut pour recruter, embaucher et gérer du personnel de soutien pour vous aider à mettre en place votre propre modèle unique de logement accompagné.

Lorsque vous commencez à penser à l'embauche, n'oubliez pas que la clé pour bien choisir est la compatibilité, à peu près de la même façon qu'on choisit un partenaire de vie ou un colocataire. Selon le niveau de soutien dont vous avez besoin, vous invitez quelqu'un dans votre vie, à la maison et dans l'espace de vie de l'être cher, de sorte que vous voudrez vous assurer qu'il convient à tous. Il serait logique de commencer par les membres du cercle social du membre de votre famille, les personnes avec lesquelles ils entretiennent déjà des liens positifs et les personnes qui ont une expérience en soutien ou en travail social. N'hésitez pas à faire preuve de créativité lorsque vous cherchez des mesures de soutien rémunérées ou non rémunérées. Vous pourriez vous tourner vers les jeunes aînés actifs de votre collectivité, les étudiants de niveau collégial et les nouveaux arrivants qui cherchent peut-être un logement abordable et un emploi, ou de l'expérience s'ils ne sont pas payés en échange d'un loyer gratuit ou réduit.

Vous pouvez décider de placer une annonce dans Kijiji ou dans d'autres sites de recherche d'emploi, utiliser le bouche à oreille, trouver un groupe de soutien familial pour partager une annonce recherchée avec une agence professionnelle ou par son intermédiaire. Assurez-vous de faire participer l'être cher qui recevra le plus de soutien possible pendant le processus d'embauche.

Selon le niveau de soutien requis, vous voudrez peut-être envisager un mélange de supports naturels et de soutiens formels. Le personnel peut être des fournisseurs indépendants, des employés ou du personnel d'agence (c.-à-d., Community Living). Chacune de ces options comporte des responsabilités, des responsabilités et des risques différents. Vous voudrez probablement vous familiariser avec la législation en matière d'emploi, alors consultez Votre guide de la Loi sur les normes d'emploi pour obtenir plus de renseignements en ligne.

Une fois que vous aurez choisi votre personnel de soutien, assurez-vous d'utiliser un contrat pour tout le personnel que vous employez, qu'il soit rémunéré ou non, cela vous aidera à maintenir le professionnalisme, la responsabilisation et les garanties juridiques. Vous trouverez des exemples de contrats et des conseils d'embauche sur respiteservices.com. WSIB Ontario peut également fournir des renseignements utiles à ce sujet.

Bientôt disponible !

Étape 5 : Élaborer un plan propice au changement

La mise en œuvre d'un plan de logement individualisé nécessitera l'établissement d'objectifs et l'assurance que votre plan est viable à long terme.

Cette section vous aidera à trouver l'information et les ressources pour :

  1. mettre en œuvre votre plan en utilisant les objectifs de S.M.A.R.T
  2. maintenir votre plan de logement

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

a. Mettre en œuvre votre plan en utilisant les objectifs de SMART

Il est important de se rappeler que les gens, leurs compétences, leurs intérêts et leurs besoins de soutien sont susceptibles de changer avec le temps. L'établissement d'objectifs SMART est un élément important de la mise en œuvre d'un plan de logement flexible, afin qu'il puisse changer et évoluer avec vous. Vous voudrez revoir régulièrement vos objectifs SMART et votre document Mon évaluation de la maison pour évaluer ce qui fonctionne et ce qui pourrait devoir être changé. Par exemple, vous pouvez d'abord décider de vivre seul, puis réaliser que vous vous sentiriez plus à l'aise avec un colocataire ou un compagnon avec qui partager votre maison. Les types de soutien dont vous avez besoin et la façon dont vous souhaitez recevoir ces soutiens peuvent changer, etc. Il est important que vous restiez au centre de votre plan et que ceux qui participent à son maintien ne perdent jamais de vue cet objectif.

Parfois, les gens ont de la difficulté à se fixer des objectifs et à suivre le succès. Vous pourriez envisager de recourir aux services d'un planificateur centré sur la personne pour vous aider. Que vous utilisiez un planificateur ou que vous le fassiez seul, voici quelques conseils sur la façon de créer des objectifs SMART.

Comment nous fixons-nous des objectifs ?

La plupart des gens se fixent des objectifs à court terme (réalisables en un an) et à long terme (réalisables en 5 ans). Les objectifs à court terme sont les plus petits pas que vous faites vers des objectifs à long terme. Les objectifs doivent toujours être rédigés d'une manière très précise, mesurable, responsable, réaliste et opportune (SMART). Cela garantit l'objectivité pour mesurer le succès.

Comment suivons-nous nos réalisations ? 

Une équipe peut suivre ses réalisations à chaque réunion en examinant les objectifs et les progrès réalisés.

Les objectifs changent-ils ? 

Oui. Les objectifs peuvent changer à tout moment. Si les intérêts d'une personne changent, ses objectifs changent. Il est assez courant que les objectifs changent et c'est une bonne chose. Cela signifie que la personne trouve sa voix et est capable d'exprimer les changements ou que son équipe est capable d'interpréter les signaux non verbaux de la personne pour exprimer ses goûts et ses lieux. 

Quels sont les objectifs du SMART ? 

Pour qu'un but soit objectif (quantifiable et mesurable) plutôt que subjectif (fondé sur les émotions et les opinions), il faut qu'il soit rédigé selon certaines lignes directrices. Cela garantit une interprétation claire de l'objectif.

L'acronyme SMART fournit les lignes directrices pour rédiger un but objectif et mesurable.

S signifie spécifique : Simplement écrit et définit clairement où vous voulez aller.

M signifie mesurable : Incluez des montants précis, des dates, des échéanciers, etc. afin de pouvoir mesurer votre succès.

A signifie accessible ou réalisable : Vous devrez peut-être acquérir de nouvelles compétences, mais avec le temps, vous croyez que c'est possible.

R signifie pertinent (relevant- en anglais) : Cela signifie qu'il est important pour la personne et qu'il fait partie de sa vision.

T est l'abréviation de temps limité : Fixez des échéances pour vos objectifs.

La liste de contrôle suivante a pour but de vous aider à vous assurer que l'objectif que vous vous êtes fixé est un objectif SMART. Vous devriez être en mesure de répondre à chacune des questions ci-dessous par un OUI. Si vous ne le pouvez pas, vous devez travailler sur votre objectif pour le transformer en un objectif SMART.

  • Est-ce que tout le monde comprend mon objectif ?
  • Est-il clair comment je vais suivre mon succès ?
  • Mon objectif est-il réaliste ?  
  • Mon objectif est-il centré sur la personne ?  
  • Est-ce que l'atteinte de cet objectif est dans mon meilleur intérêt ?  
  • Mon objectif est-il réalisable dans les délais prévus dans le plan ?  

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

b. Maintenir votre plan de logement

La durabilité fait référence à la capacité de maintenir votre modèle résidentiel individualisé et les soutiens appropriés, longtemps après que le temps, l'énergie et les ressources initiaux ont été fournis. Par exemple, si vous avez décidé d'acheter une maison, vous devrez vous assurer que les fonds nécessaires seront disponibles pour l'entretien continu, ou si vous avez décidé de louer, vous devrez réfléchir à ce qui se passera si l'appartement ou l'emplacement ne convient plus.

En évaluant votre plan de logement, vous devriez tenir compte de ce qui suit :

Revenu - votre plan de logement fonctionnera-t-il toujours s'il y a un changement de revenu ? Par exemple, lorsqu'un bénéficiaire du POSPH atteint l'âge de 65 ans et est admissible à une pension de vieillesse. Ou, si vous avez un emploi et que vos heures de travail sont réduites ou si votre emploi prend fin.

Capacité de vivre de façon autonome - que se passe-t-il si les besoins physiques changent tellement qu'il faut apporter des modifications à la maison, ou peut-être même déménager dans une autre maison ?

Capacité financière d'effectuer des réparations - comment les fonds seront-ils mis de côté si la maison est la propriété du propriétaire et que des réparations majeures sont nécessaires ? Ou, vous habitez dans un condominium et vous recevez une évaluation spéciale ?

Les facteurs suivants contribuent à la durabilité :

  • la disponibilité des ressources humaines (personnel et coordination du personnel),
  • un logement fiable,
  • l'accès au financement et aux liquidités,
  • une équipe formalisée, et
  • des processus établis pour évaluer et modifier le plan de logement au besoin.

Voici quelques conseils et idées pour appuyer l'élaboration d'un modèle de logement durable :

  • Identifier une ou plusieurs personnes qui peuvent s'engager à recruter du personnel de façon continue au besoin (formation, établissement du calendrier, supervision et maintien en poste).
  • Accéder au soutien en dotation par l'entremise d'organismes de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle (le cas échéant) ou d'un organisme de dotation. Votre navigateur en matière de logement SOPDI local peut être en mesure de suggérer des ressources.
  • Familiarisez-vous avec la différence entre un employé et un entrepreneur indépendant, car il peut y avoir des avantages financiers associés à l'embauche de travailleurs en privé plutôt que par l'entremise d'une agence.
  • Collaborer avec d'autres personnes qui ont un plan de logement, chercher des occasions de partager leurs compétences (p. ex. si une personne a de solides compétences financières et une autre a des compétences en gestion des personnes), partager le soutien en dotation et la tâche de gérer le soutien peut être une option à explorer.
  • Examiner les modèles résidentiels qui peuvent assurer une plus grande uniformité, car le personnel sur place fournit un soutien " naturel " et peut aider à la coordination.
  • Envisagez de créer des modèles privés de FriendlyNeighbour, de co-logement et/ou de famille d'accueil.
  • Envisager des solutions de logement qui peuvent permettre de partager des équipes de personnel (p. ex. duplex, appartements accessoires, maisons en rangée et complexes d'appartements).
  • Planifier les changements qui sont susceptibles de se produire avec des soutiens formels et supports naturels. La disponibilité et les capacités peuvent changer, les membres du réseau de soutien ou de micro-comité peuvent se retirer, le personnel peut passer à d'autres emplois. Il est important de s'assurer qu'un plan de relève est officialisé et revu régulièrement.
  • Envisagez de former un micro-comité (en anglais seulement), car il peut se charger de la gestion du soutien à la dotation.

Logement

Voici quelques conseils importants pour le logement :

  • Lorsque vous achetez une propriété, il est important de mettre de l'argent de côté pour l'entretien et la maintenance régulière (réparations, toiture neuve, fournaise, etc.).
  • Lorsque vous louez, il est toujours bon de mettre de l'argent de côté pour les imprévus (p. ex. les coûts associés aux réparations que le propriétaire n'a pas la responsabilité de couvrir, les augmentations de loyer, l'assurance locataire, etc.)
  • Les familles qui disposent de liquidités peuvent partager l'achat d'une maison avec d'autres familles.
  • Une ou plusieurs familles peuvent acheter une propriété lorsque leurs enfants sont plus jeunes. Ils peuvent louer intentionnellement la maison à des adultes du secteur pour en assumer les coûts de possession. Ce modèle d'investissement "pay forward" dans le logement soutient l'augmentation du nombre de logements stables pour l'ensemble de la communauté. Lorsque de tels plans sont mis en place dès le début, il peut être possible d'accroître la valeur nette d'une propriété (p. ex. en remboursant l'hypothèque avec le loyer perçu), ce qui peut aider à réduire les coûts et à renforcer la viabilité de votre plan de logement dans l'avenir.  
  • La planification successorale (en anglais seulement) et les fiducies de logement, y compris les fiducies Henson (en anglais seulement), sont essentielles pour appuyer les plans de logement. Un planificateur financier et un avocat peuvent vous aider à examiner ces aspects.
  • L'embauche d'un service de fiduciaire ou d'un service d'administration de succession pourrait être bénéfique, lorsqu'on considère l'accès à long terme au logement et les coûts connexes.

Partenariat Planification comprend un répertoire de professionnels (p. ex., des fournisseurs de services juridiques et financiers) qui peuvent être utiles et de nombreuses autres ressources et webdiffusion utiles.

Subventions et financement gouvernementaux

L'accès aux subventions gouvernementales et aux sources de financement devrait être maximisé en plus des options de Services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ontario. Il peut s'agir notamment de :

Les programmes et les possibilités de financement peuvent changer, alors assurez-vous de consulter ces sites souvent pour voir si vous pouvez bénéficier de nouvelles initiatives.

Équipe formalisée, entités pour l'autonomisation personnelle 

Au cours des dernières années, de nombreuses familles ont incorporé leurs équipes en développant soit des AROHA (en anglais seulement), soit des micro-comités (en anglais seulement). Ces deux mots décrivent des entités qui peuvent vous fournir soutien et supervision, tout en vous permettant de vivre la vie que vous voulez, avec le soutien dont vous avez besoin de la part de votre équipe.

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous pourriez décider de créer une entité constituée en société :

  • fournir un soutien continu à la personne dans la prise de décision,
  • être l'employeur officiel,
  • administrer le financement individualisé (s'il y a lieu, y compris le financement du programme Passeport), et
  • maintenir des relations avec l'équipe en officialisant les rôles.

En tant qu'entité constituée en société, l'équipe devra le faire :

  • souscrire une assurance annuelle,
  • effectuer une vérification annuelle,
  • soumettre leurs impôts annuels, et
  • tenir une assemblée générale annuelle.

Micro-comités

Microboards Ontario (en anglais seulement), un organisme sans but lucratif, a été fondé à l'été 2018 par un groupe de dirigeants communautaires de base et de militants des personnes handicapées afin de promouvoir le développement d'organismes de soutien autogérés (aussi appelés micro-comités) dans la province. Pour une introduction aux micro-comités et à leur utilisation dans le contexte du développement de modèles de logement créatifs, regardez cette video (en anglais seulement).

Étape 6 : Apprendre des autres

Les navigateurs en matière de logement de SOPDI font des recherches continues sur le logement et les ressources de soutien afin de mieux guider les gens et leurs familles dans la création et l'élaboration de plans de logement et de soutien au logement axés sur la personne. Leur recherche a permis de découvrir de nombreuses ressources fantastiques liées au logement et à l'aménagement de logements pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Cette section de la trousse d’information comprend des guides et des trousses d'information, ainsi que des exemples de réussites, qui ont été recueillis par l'équipe de navigateurs en matière de logement de SOPDI de partout dans la province, au pays et même dans le monde.

Cette section vous aidera à :

  1. explorer des ressources, et
  2. tirer des leçons des réussites.

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

a. Explorer des ressources

ConnectAbility (en anglais seulement)
Ce site Web présente de nombreuses ressources sur le logement ainsi que des exemples de réussite de ceux qui ont ouvert la voie.

Créer des choix en matière de logement : Pour les personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario (en anglais seulement)
Ce guide a été conçu pour présenter et générer des options alternatives de logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle dans la région du Grand Toronto.

Conseils de rénovation créés pour les familles par les familles (Windsor-Essex Family Network) (en anglais seulement)
Ce document fournit d'excellents conseils si vous envisagez une rénovation pour créer un espace de vie privé pour un membre de votre famille dans votre maison.

Guide d’accompagnement à la transition vers le logement : Passage vers mon propre toit !
Ce guide s'adresse aux proches et aux aidants des personnes qui désirent planifier une transition vers un nouveau milieu de vie axé sur la personne.

Guide pour trouver un logement à Hamilton
Ce guide comprend des ressources, des renseignements et des outils qui peuvent faciliter la recherche d'un logement. Plusieurs idées contenues dans ce guide s'appliquent à l'ensemble de l'Ontario.

Investir dans une maison à moi (WindsorEssex Family Network) (en anglais seulement)
Ce document vous guidera à travers certaines options d'accession à la propriété.

Mon choix, ma maison (Windsor-Essex Family Network) (en anglais seulement)
Ce site Web offre divers articles et ressources sur le logement.

Options pour penser à ma maison (Windsor-Essex Family Network) (en anglais seulement)
Ce document vous aidera à déterminer dans quel type de maison vous aimeriez vivre.

Pour bien vivre dans la collectivité - Guide de la planification gérée par la personne
Ce guide a été rédigé pour aider les familles et les personnes ayant une déficience intellectuelle à planifier leur avenir. Il fournit quelques étapes pour aborder la planification gérée par la personne.

Série Ma maison, un regard sur l'avenir (WindsorEssex Family Network) (en anglais seulement)
Ce document vous aidera à examiner les avantages et les inconvénients des différents modèles de logement.

Avis de non-responsabilité : Cette trousse d’information en ligne est destinée à des fins d'information seulement et ne constitue pas un avis juridique, technique, commercial ou autre et ne doit pas être considérée comme telle. Veuillez consulter un professionnel si vous avez des questions concernant les sujets abordés dans cette trousse d’information. Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) et ses organismes hôtes n'approuvent aucun produit, processus ou service commercial mentionné dans cette trousse d'information, ni son producteur ou fournisseur. SOPDI n'offre aucune garantie expresse ou implicite et n'assume aucune responsabilité juridique quant à l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou l'utilité de l'information contenue dans cette trousse à d’information, y compris les liens Web vers d'autres serveurs. Toutes les URL mentionnées dans ce document seront reliées à un site Web externe.

Tirer des leçons des réussites

Il y a beaucoup de personnes créatives et résilientes qui, avec leurs proches, ont créé des solutions innovatrices et axées sur la personne pour répondre à leurs besoins en matière de logement et de soutien au logement.

Voici quelques liens où vous pouvez trouver de telles histoires inspirantes :

Community Living du district d'Elmira - Vidéos (en anglais seulement)
Les vidéos Field of Dreams et Snowgoose traitent d'une communauté intentionnelle qui donne aux adultes ayant une déficience intellectuelle la chance de vivre de façon autonome grâce au soutien d'un modèle de bon voisin.

Families Matter Co-op - Vidéos (en anglais seulement)
Cette chaîne vidéo de Families Matter Co-op propose plusieurs capsules vidéo mettant en valeur des solutions novatrices en matière de logement.

Groupe de travail sur le logement des services de développement 18 Projets de démonstration (en anglais seulement)
Cette brochure électronique donne un aperçu de 18 projets de logement novateurs pour les adultes ayant une déficience intellectuelle.

L'approche d'Elmira Development Support Corporation sur les " bons voisins " des communautés intentionnelles (en anglais seulement)
Ce rapport explique le concept de logement "bons voisins" tel que conçu par Elmira Developmental Support Corporation.

L’appartement de Leah - Vidéos (en anglais seulement)
Cette série de vidéos démontre l'utilisation de la technologie pour accroître l'autonomie dans les activités de la vie quotidienne.

LIGHTS (en anglais seulement)
Ce site Web présente de grandes histoires inspirantes sur la façon dont les gens ont réussi à créer leur propre maison.

Live Work Play - Vidéo (en anglais seulement)
Live Work Play a utilisé le modèle "Just Enough Support" pour aider les gens à s'intégrer pleinement dans la communauté, y compris dans leur milieu de vie familial.

Partners for Planning – Vidéos (en anglais seulement)
Ce site Web fournit des clips vidéo de quelques réussites étonnantes en matière de logement.

Région de York Pourquoi attendre le projet de démonstration - Vidéos (en anglais seulement)
Cette chaîne vidéo propose une série de vidéos mettant en lumière différentes méthodes de soutien au sein de modèles résidentiels individualisés.

Rêves partagés de vie autonome - Vidéo (en anglais seulement)
Cette vidéo raconte l'histoire d'un groupe de cinq familles qui se sont réunies en 2013 pour aider leurs fils à vivre dans leur propre maison, soutenus comme ils le souhaitent, et à maintenir des liens solides avec leur famille. En 2015, ils sont devenus un organisme sans but lucratif constitué en société.

The Community Oak Park (en anglais seulement)
Ce site Web fournit une histoire à succès inspirante sur la façon dont un groupe de familles donne la parole aux personnes ayant une déficience intellectuelle.

Vivre la vie intelligente - Vidéo (en anglais seulement)
Cette vidéo démontre comment la technologie peut faire une différence dans la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle et une déficience de développement.

-