L'information SOPDI

Bref survol de l’histoire des services offerts aux personnes ayant une déficience intellectuelle

Les services et soutiens offerts aux personnes ayant une déficience intellectuelle ont beaucoup évolué au fil du temps. Dans le passé, nous placions ces personnes dans des institutions. En Ontario, la première institution a ouvert ses portes en 1876. En 1960, plus de 10 000 personnes ayant une déficience intellectuelle vivaient dans de tels établissements.

Après les années 1960, les attitudes ont commencé à changer. Rêvant d’une vie meilleure pour leur enfant, les familles ont créé des programmes dans leur propre ville ou région. Par ailleurs, les personnes ayant une déficience intellectuelle ont peu à peu pris la parole pour faire valoir leur droit de participer à la collectivité.

Dans la foulée de ce mouvement, le gouvernement de l’Ontario a commencé à financer davantage de services et de soutiens dans la collectivité. Bon nombre de ces services ont été mis en place par les familles qui ont travaillé avec les organismes pour assurer le fonctionnement des programmes. Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario dépense plus de un milliard de dollars chaque année pour fournir des services et des soutiens dans la collectivité aux personnes ayant une déficience intellectuelle, notamment des soutiens résidentiels, des services liés aux activités de la vie quotidienne, des services de relève pour fournisseurs de soins, des soutiens à la participation communautaire (par exemple, pour des activités récréatives ou bénévoles, ou un travail rémunéré), des services professionnels et spécialisés, la planification gérée par la personne et d’autres soutiens visant à aider les personnes ayant une déficience intellectuelle à participer davantage à la vie de leur collectivité!

 

février 2014